VOLLEY ASSIS

1858130671_le-volley-assis-une-discipline-ouverte-256050
Session de Volley-ball assis

 

L’objectif du volley-assis est de partager un moment sportif entre valides et invalides mais également entre débutants et confirmés.

L’équipe actuelle est composée de 10 adhérents d’horizons différents :

  • Une personne en situation de handicap
  • Trois joueurs seniors
  • Quatre débutants
  • Deux joueurs confirmés
  • Et, un entraîneur : Benoît Loridan

Régulièrement, des joueurs confirmés des différentes équipes de l’ASVAM viennent participer aux entraînements et apportent ainsi leur savoir et leurs conseils en terme de pratique.

Qu’est-ce que le volleyball assis?

Le volley-ball assis est une discipline du volley-ball handisport qui se pratique assis au sol. Ce sport est régi par la même réglementation que le volley-ball traditionnel, à quelques exceptions près.

Le terrain de volley-ball assis mesure 10m par 6m et est divisé en deux côtés de 5m de profondeur par 6m de largeur. Le filet est plus bas que celui du volley-ball « classique », et sa hauteur est de 1m15 pour les hommes et de 1m05 pour les femmes.

Qui peut participer?

Prescriptions de la ffvb:

« Le volley-ball handisport assis s’adresse à des athlètes à handicap physique qui rencontrent les exigences minimales d’invalidité du volleyball. Le handicap doit être permanent (progressif ou non-progressif). Les athlètes à invalidité progressive (telles que la dystrophie musculaire, la sclérose en plaques, etc.) se voient accorder une classification temporaire et doivent être reclassés à chaque compétition.

Les participants peuvent être des athlètes qui souffrent de paralysie cérébrale, des amputés, des athlètes qui souffrent de paralysie d’un membre, des athlètes présentant des restrictions articulaires, des athlètes avec un membre raccourci, des athlètes à maladies progressives telles que la dystrophie musculaire et la sclérose en plaque, etc. »

*Source : ffvb.fr

Le club souhaite dépasser cette description uniquement sportif et souhaite développer son côté humain

Le projet de l’ASVAM

« L ‘Handicap n’est pas synonyme d’inactivité. »

Un projet humain

Ce projet de mise en place d’une structure autour de la pratique du volley assis réside sur une volonté fondamentalement humaine.  L’idée première de cette action est de favoriser le bien être d’une personne en situation d’handicap dans un club de volley, un club de sport. Cette action de solidarité, l’ASVAM souhaiterait lui faire prendre une autre ampleur.

Afin de mener à bien ce projet social, et y contribuer , nous avons espoir de faire évoluer le volley assis avec des personnes qui ont pour vocation d’aider celles en situation d’handicap

Le projet de l’ASVAM concernant le volley-ball assis présente plusieurs enjeux :

  • Faire découvrir et développer une discipline paralympique : « Inciter »
  • Favoriser la mixité entre « valides » et « invalides » dans la pratique sportive, à travers l’exemple privilégié qu’est le volley-ball assis :  « Partager »
  • Améliorer l’intégration sociale et sportive des personnes handicapées au sein du milieu associatif et compétitif (clubs sportifs, institutions spécialisées): « Intégrer »

 

Pourquoi une activité physique chez une personne handicapée ?

 Combattre les effets négatifs de l’handicap

  • L’atrophie musculaire
  • La raideur musculaire
  • L’isolement

Favoriser un bon état psychologique par la mise en activité en collectif.

 Se sentir mieux en travaillant ses ressources et habiletés physiques :

  • La motricité
  • L’équilibre
  • Le sens de l’espace
  • Le tonus
  • Le soutien
  • La fonction cardiaque
  • La fonction respiratoire
  • La fonction nerveuse

L’adhésion à un club sportif permet à une personne handicapée de se retrouver en groupe, de rencontrer de nouvelles personnes et de rompre l’isolement. Sur un plan psychologique, cela peut lui permettre de retrouver une certaine confiance en soi et de se réconcilier avec son corps.